Meilleures ventes

Fabricants

Promotions

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Les dernières news

Voir tout

Shampooing sans sulfate : info / intox ?

Rien de rationnel et pourtant, de plus en plus de consommateurs exigent des shampooings sans sulfate. Pourquoi ? Quels sulfates ? Comment est née cette légende urbaine ? Les shampooings avec ou sans sulfate sont-ils dangereux ou nocifs ? Quel(s) critère(s) privilégier ?

Et surtout, les shampooings avec sulfate enlèvent-ils réellement l’effet du lissage ?

 

Origine de la rumeur (légende urbaine)


Fake News
© Gerd Altmann de Pixabay

Après un post en décembre 2018 pour promouvoir les lissages sans formol (cf. Lissage sans formol only), je vous propose d'aborder un autre sujet concernant la composition des produits : les shampooings sans sulfate et quel(s) sulfate(s) ?

D’après un post sur Au Feminim.com de 2002 (déjà !), l’origine de cette rumeur remonterait à 1998. Une personne se présentant comme travaillant à l’université de Pennsylvanie mettait en garde ses lecteurs sur le danger du laureth sulfate de sodium (SLS). Mais plusieurs points douteux sautent aux yeux du lecteur de son article (que nous devrions tous suivre pour ne pas favoriser les rumeurs) :

  1. 1. Elle signe avec le nom de son institution mais parle uniquement de son expérience personnelle
  2. 2. Elle demande de diffuser son message à la terre entière, procédé habituel des hoax [canular sur le web]
  3. 3. L’université contactée dément avoir envoyé un tel message. De plus, l’université refuse d’endosser la responsabilité sur tout lien éventuel entre le SLS et l’augmentation possible de cancer.

Plus proche de nous, dans le temps et dans l’espace, la rumeur a rebondi, il y a dix ans environ, d’un salon de lissage réputé très respectable et de Paris.

 

Sodium laureth sulfate (SLS ou SLES), quésako ?

Laureth sulfate de sodium Vs. Laurylsulfate de sodium

Le laureth sulfate de sodium (CAS = 9004-82-4 ou 3088-31-1) ou lauryl éther sulfate de sodium (à ne pas confondre avec le lauryl sulfate de sodium, cf. infra) est un agent couramment utilisé par les fabricants comme agent lavant et moussant dans les produits, notamment les shampooings.

Jusqu’ici, et pour l’utilisation qui en est faite et aux doses utilisées, il n’a jamais été prouvé qu’il était un produit dangereux pour la santé.

Il faut cependant faire attention à ne pas le confondre donc avec le laurylsulfate de sodium (LSS) ou dodécylsulfate de sodium (SDS) (CAS = 151-21-3), bien plus irritant mais moins cher, que l’on trouve également dans certains shampooings, souvent bas de gamme.

  

Les shampooings sans sulfate sont-ils dangereux ?

Attention Danger !

Des alternatives au sulfate existent, comme le sulfate de lauryl ammonium (ALS ou SLA) (CAS = 2235-54-3), l’ammonium laureth sulfate (CAS = 32612-48-9) ou sodium lauroyl methyl isethionate (SLMI) (CAS = 928663-45-0), mais si ces alternatives sont parfois moins chères (shampooings bas de gamme par exemple), certaines d’entre elles sont plus nocives. Le SLA, par exemple, que l’on trouve dans certains shampooings ou gels douche, est classé comme irritant et nécessite d’être particulièrement bien rincé. Il est préconisé de ne pas dépasser 1% de SLA dans une formule.

Un autre produit de substitution est le sodium C14-16 Olefin Sulfonate (CAS = 68439-57-6). D’après le site Le Flacon, ce produit est considéré comme irritant et desséchant pour la peau… mais pas pour un contributeur de ce site qui affirme qu’il ne l’est pas.

Le constat est que certains shampooings sans sulfate sont parfois plus nocifs pour l’organisme.

 

Qu’en disent les scientifiques ?

Albert Einstein
© Branimir Lambaša de Pixabay



Il y a un an, j’ai eu l’occasion de poser la question à une chimiste expérimentée d’une belle marque de São Paulo et fabricant de marques. Elle m’a confirmé que la question du danger du sodium laureth sulfate était infondée. C’est la raison pour laquelle la plupart des fabricants de lissages complètent leurs gamme avec des shampooings incluant du SLS.

 

Quel shampooing utiliser ? Pour quel usage ?

  • • Le shampooing d’entretien
    • ○ Shampooing d’entretien du quotidien : c’est le shampooing courant. Attention, certains shampooings courants, et souvent très bon marché, sont très irritants pour la peau sans embellir le cheveu. Mais certains shampooings d’entretien sur le marché sont heureusement de qualité. C’est pourquoi, même pour un shampooing d’usage courant, il est important de veiller à choisir un shampooing de qualité tant pour préserver le cheveu que le cuir chevelu.
    • ○ Le shampooing d’entretien du lissage : à la différence du précédent, ce shampooing est généralement bien plus haut de gamme et prolonge le lissage car il a des ingrédients et des actifs qui vont apporter plus d’hydratation, de brillance et du soin. Ce serait dommage, après une telle prestation chez le coiffeur, d’altérer l’effet du lissage avec un shampooing courant, même si certains sont de qualité.

  • • Le shampooing clarifiant (ou purifiant ou anti-résidu)

Le shampooing clarifiant est nécessaire avant la plupart des lissages. Il permet en effet de préparer le cheveu au traitement lissage en ouvrant les écailles du cheveu pour faire pénétrer le produit lissant. Il est uniquement réservé à cet usage. Il ne faut donc jamais utiliser un shampooing clarifiant pour entretenir un lissage.

 

 Retrouvez tous les shampooings de qualité sur Brasil Lisse 

Shampooing réparateur Hair Remedy Cadiveu 250 ml Shampooing post-traitement chimique Soft Liss Sorali 300 ml Shampooing pour cheveux bouclés Cacho Mágico Lowell 500 g
Shampooing réparateur Hair Remedy Cadiveu 250 ml Shampooing post-traitement chimique Soft Liss Sorali 300 ml Shampooing pour cheveux bouclés Magic Poo Cacho Mágico Lowell 500 g

  

En conclusion

Pour reprendre la célèbre phrase de Paracelse apprise dans vos cours de chimie : « le poison, c’est la dose ». Le Soleil est nécessaire à la vie mais tue à forte dose. Et toute matière et tout être vivant sont radio-actifs par exemple sans que cela ne soit nécessairement dangereux.

D’une façon générale, il faut :

  1. Utiliser un shampooing qui convient à vos cheveux et au traitement que vous allez appliquer et ne pas utiliser le premier shampooing venu,
  2. Bien rincer vos cheveux après avoir appliqué un shampooing,
  3. Utiliser les produits dans les conditions normales d’utilisation en suivant les recommandations des fabricants.
  4. Utiliser un produit de qualité, votre organisme vous en sera reconnaissant.

Et maintenant, la question à deux balles : shampoing ou shampooing ?

Ce mot vient de langlais shampoo. Cela donne déjà une piste. En réalité, la langue française qui est une langue vivante dynamique et vigoureuse, sait sadapter aux évolutions. Cest pourquoi, tant lorthographe avec un « o » - shampoing - que celle avec deux « o » - shampooing - sont aujourd'hui acceptées.

Sur Brasil Lisse, nous avons choisi de retenir la version la plus conforme à l’étymologie, à savoir « shampooing » avec deux « o ».

Laisser un commentaire

Se connecter